Formée à

l'Institut des Sciences de la Famille

et titulaire de

l'attestation de qualification au

conseil conjugal et familial

  • Facebook - Grey Circle
  • LinkedIn - Grey Circle
  • Twitter - Grey Circle

Relations homme-femme : qui doit faire le premier pas en amour ?

14/03/2018

Toute relation amoureuse a, bien sûr, un commencement. Sommes-nous à une époque sans règle sociale où le premier pas en amour se fait en toute spontanéité par celui qui est le plus attiré par l'autre ?

 

Aujourd'hui encore, beaucoup de femmes, jeunes ou non, se demandent avec inquiétude si elle ont le droit de faire le premier pas en amour : avouer leurs sentiments à quelqu'un qu'elles connaissent depuis longtemps, envoyer un message à quelqu'un dont le profil leur plaît sur un site de rencontres, adresser la parole à un homme qui leur plaît...

L'homme qui les intéresse va-t-il les considérer comme une femme légère, ou bien comme une femme envahissante, qui ne reste pas à sa place ?

 

Étant conseillère conjugale et animant régulièrement des activités pour célibataires, j'écoute beaucoup d'hommes et de femmes célibataires et je constate que, au moins dans les milieux de culture « occidentale », les femmes ayant peur d'être mal considérées en faisant le premier pas sont beaucoup plus nombreuses que les hommes effectivement gênés qu'une femme fasse le premier pas.

 

Dans un sondage IFOP, réalisé en décembre 2017, à la question « En matière de séduction, est-ce à l’homme de faire le premier pas ? », 29% des hommes répondent « Oui » et 42% des femmes répondent « Oui », avec un plus fort taux de « oui » chez les moins de 35 ans que chez les plus de 35 ans.

 

Parmi les 29% d'hommes sondés estiment que « c'est à l'homme de faire le premier pas » :

- Quelques uns seraient peut-être choqués qu'une femme fasse le premier pas. Je pense qu'ils sont peux nombreux à notre époque, en tous cas dans les milieux de culture occidentale.

- Certains veulent probablement exprimer qu'ils souhaitent être celui qui fait le premier pas, et non qu'il est interdit aux femmes de le faire.

- Pour d'autre c'est parce qu'ils pensent que c'est ce qui est attendu d'eux, qu'ils le veuillent ou non.

 

Parmi les 42% de femmes qui disent que c'est à l'homme de faire le premier pas :

- Certaines pensent qu'elles seraient mal vues si elles le faisaient. 

- Il y a aussi celles qui souhaitent que ce soit l'homme qui fasse le premier pas vers elles.

 

En tout cas, il est frappant de voir que les femmes sont vraiment plus nombreuses que les hommes à penser que c'est à l'homme de faire le premier pas, les hommes de plus de 35 ans étant vraiment minoritaires à penser cela (27% contre 40% de femmes).

 

La suite de cet article n'a pas pour but de vous dire s'il faut ou non qu'une femme fasse le premier pas, mais voici quelques éléments pour comprendre les points de vue des hommes et des femmes sur ce sujet.

 

 

Des hommes qui préfèrent faire le premier pas

 

Dans la culture occidentale, à l'heure actuelle, peu d'hommes réagiront mal à ce qu'une femme qui leur plaît leur déclare ses sentiments ou trouve un moyen pour les aborder. 

 

- Si certains hommes préfèrent effectivement faire le premier pas eux-mêmes, c'est rarement par mépris envers les femmes audacieuses. C'est souvent que faire le premier pas flatte leur virilité, et qu'ils seront déçus qu'on leur épargne ce défi.

 

- Ou bien c'est qu'ils se sentiront déstabilisés par une femme qui fait le premier pas, du fait de la rareté d'un tel événement. 

 

- Il existe toujours certains hommes qui jugeront mal une femme faisant le premier pas, mais ils sont loin d'être majoritaires. Et ils pensent du mal surtout des femmes par qui ils se sentiraient dragués : si une femme qu'ils connaissent leur déclare ou leur fait comprendre ses sentiments, je ne pense pas qu'ils la mépriseront.

 

 

Des hommes qui aiment que les femmes fassent le premier pas

 

- Certains hommes préfèrent au contraire qu'une femme vienne vers eux. En particulier les hommes timides, qui sont nombreux, et des hommes ayant essuyé beaucoup de refus après avoir fait ce premier pas.

Il y a aussi des hommes qui ne se trouvent pas assez bien pour la femme qui les intéresse.

Certains hommes n'arrivent pas à sortir du célibat, car leur manque de confiance en eux les empêche de faire le premier pas, et les femmes qui seraient attirés par eux pensent que ce n'est pas à elles de se déclarer ou de les aborder.

 

- Certains hommes sont surpris qu'une femme fasse le premier pas, mais se disent : « Pourquoi pas ? »

 

- Enfin, il y a les nombreux hommes qui ne voient pas pourquoi une femme devraient moins qu'un homme manifester ses sentiments ou son intérêt, et qui sont autant prêts à faire le premier pas qu'à accueillir celui d'une femme qui leur plairait.

 

Témoignages :

 

« En tant qu'homme, je pense que les femmes comme les hommes peuvent faire le premier pas. En tant qu'homme, je serais plutôt flatté qu'une femme ait la franchise de faire un pas vers moi en me disant clairement qu'elle s'intéresse à moi pour une relation amoureuse. Faire le premier pas, c'est m'ouvrir à l'autre de mon désir de mieux le connaître pour aller plus loin le cas échéant. Cette démarche est tout à l'honneur de celui ou celle qui la fait, car elle permet de construire une relation qui corresponde à la réalité : je suis attiré par cette personne et j'aimerais bien savoir si elle veut bien que l'on entre en relation ouverte. Donc pour moi, il n'y a pas de différence. Chacun devrait, homme ou femme, ne pas tarder à dévoiler ses sentiments, pour que la relation puisse, ou non, commencer. » (Pierre, 46 ans)

 

« Je ne crois pas qu’il soit "préférable" que l’homme fasse le premier pas. Dans ma vie j’ai souvent fait le premier pas mais je ne pense l’avoir fait parce que je suis un homme mais parce que je suis volontaire, j’aime me lancer et affirmer mes sentiments. Cependant lors de ma dernière relation amoureuse, une très belle histoire, c’est ma compagne qui a fait le premier puis qui a mené la danse dans notre relation. J’ai aimé me laisser faire, m’abandonner. C’était d’autant plus savoureux que c’était inhabituel. » (Christophe, 47 ans)

 

 

Des femmes qui attendent que l'homme fasse le premier pas

 

Les hommes qui souhaitent qu'une femme fasse le premier pas peuvent parfois attendre longtemps... Pour les hommes timides, sachez que votre maladresse ne vous ridiculisera pas aux yeux de la plupart des femmes.

 

Pourquoi ces femmes attendent-elles, indéfiniment parfois ?

 

- Il y a donc beaucoup de femmes qui ont peur d'être mal vue si elle font le premier pas.

 

- Il y a des femmes timides, qui n'oseront jamais faire le premier pas. Et pour des raisons culturelles, une femme qui essuie un refus de la part d'un homme se sent souvent plus humiliée qu'un homme qui essuie un refus de la part d'une femme.

 

- Certaines femmes, de moins en moins nombreuses, pensent que c'est mal qu'une femme fasse le premier pas, qu'elle prend ainsi la place qui revient de droit à l'homme.

 

- Certaines femmes ont besoin que l'homme fasse le premier pas, parce que sinon elles auront toujours un doute sur le fait de savoir si cet homme la désire vraiment, ou s'il a juste saisi une opportunité.

 

- Certaines femmes ont besoin qu'un homme corresponde à certains critères de virilité, pour être attirées par lui. Elles ont besoin que l'homme qu'elles choisissent soit entreprenant.

 

 

Des femmes qui osent faire le premier pas

 

 - Certaines des femmes dont nous venons de parler : celles qui ont peur d'être mal vues, celles qui sont timides, celles qui ont peur de ne pas être vraiment désirées, celles qui apprécient la virilité des hommes qui font le premier pas, etc., décident parfois d'aller à l'encontre de leur tendance naturelle, pour ne pas passer à côté d'une belle histoire d'amour. Ainsi une femme timide peut surmonter sa peur et se forcer à parler à un homme ou à lui écrire un mail. Ce ne sera jamais facile pour elle, mais elle évitera ainsi de passer à côté d'une occasion de bonheur.

 

- Certaines femmes ne sont pas spécialement timides, et n'hésitent pas à faire le premier pas si un homme leur plaît, ou si elles sont amoureuses. Elle sont aussi heureuses si c'est l'homme qui fait le premier pas.

 

- Des femmes, très rares encore, aiment être celles qui tiennent les rênes et ne souhaitent pas qu'un homme fasse le premier pas avec elles.

 

 

Attendre indéfiniment ?

 

Le célibat non choisi peut être une période de la vie terriblement longue et douloureuse, parfois angoissante.

 

Il arrive qu'une femme, ou qu'un homme, perde sa liberté intérieure du fait de sentiments amoureux ressentis envers quelqu'un, et de l'espoir que ces sentiments puissent être réciproques. Il arrive que des femmes ou des hommes perdent des années dans une telle attente : ils sont obnubilés par la personne qu'ils aiment, et ne sont pas disponibles pour rencontrer qui que ce soit d'autres.

 

Dans cette situation, beaucoup ont peur de perdre l'amitié de la personne aimée, s'ils se déclarent et que ce n'était finalement pas réciproque.

Est-ce que, pour protéger une amitié, cela vaut la peine de passer soit à côté d'une histoire d'amour avec cette personne que vous aimez si c'est réciproque, soit à côté d'autres personnes que vous pourriez aimer, si ce n'est pas réciproque ?

 

 

 

L'aide que peut vous apporter le conseil conjugal face à ces questions ne consistera pas en réponses toutes faites. Un conseiller conjugal et familial ne donne pas de conseils, mais il tient conseil avec vous. Il vous écoute, vous pose des questions, parfois donne des informations, sans chercher à vous guider vers la réponse qu'il penserait avoir, mais vers votre propre réponse.

 

 

Please reload

À l'affiche

Le conseil conjugal et familial, pour qui ?

29/07/2017

1/4
Please reload

Please reload

Catégories

Conseillère conjugale et familiale à Lyon, Catherine Cantenot souhaite vous faire partager, à travers ce blog, son expérience humaine.

Pour me contacter,
me poser une question, prendre rendez-vous :

 

Mail : 

ccf.cantenot@gmail.com

SMS ou téléphone :

06 82 00 09 34

Facebook/Messenger :

www.facebook.com
/catherine.cantenot

Catherine Cantenot,

Conseillère conjugale et familiale à Lyon

Vous aimerez peut-être ces articles :
Please reload