Formée à

l'Institut des Sciences de la Famille

et titulaire de

l'attestation de qualification au

conseil conjugal et familial

  • Facebook - Grey Circle
  • LinkedIn - Grey Circle
  • Twitter - Grey Circle

Réagir à la violence conjugale

19/07/2017

Le référentiel de compétences du conseil conjugal et familial (ce que la loi dit des compétences d'un conseiller conjugal) dit qu'un conseiller conjugal et familial doit avoir la « capacité à nommer les situations de violence, à les désamorcer, à les analyser ».

 

En effet, le premier pas dans une situation de violence conjugale est souvent de pouvoir nommer la violence, de faire le pas de se dire à soi-même que l'on est victime de violence, et que ce n'est pas normal.

 

Quand la violence s'installe petit à petit, ou lorsqu'elle se produit par cycles et qu'il y a un retour au calme et une impression de nouvelle harmonie, il peut être difficile pour le conjoint victime de violence de mettre les mots sur ce qu'il vit.

 

La violence conjugale touche des personnes de tous milieux sociaux. Les femmes victimes sont plus nombreuses que les hommes, mais il existe des hommes qui vivent dans la terreur, et chaque année des hommes aussi meurent victimes de violences physiques dans leur couple.

 

Les adolescents en couple peuvent aussi être confrontés à la violence et avoir besoin d'être aidés.

 

Il existe plusieurs types de violences conjugales, tous sont injustes :

 

- La violence physique : coups, blessures, séquestration.

 

- La violence psychologique : menaces, humiliations volontaires et régulières, insultes, dévalorisation en public, entraves à ma liberté, contrôle de tous mes faits et gestes, coupure des relations avec la famille, les amis.

 

- La violence sexuelle : viol ou obligation d'accepter des pratiques sexuelles que je ne veux pas (ex : certaines positions, sodomie, fellation, relations à plusieurs, prostitution).

 

- La violence économique : mon conjoint contrôle toutes mes dépenses ou garde l'argent du couple et je suis obligée de lui en demander pour chacun de mes besoins.

 

Il arrive aussi que la violence soit réciproque dans le couple.

 

Dans certains cas, la violence peut devenir dangereuse pour la vie du conjoint ou des enfants. Dans ces cas-là il faut pouvoir réagir très vite. Que vous soyez un homme, une femme, un enfant dont l'un des parents est violent, vous pouvez appeler le numéro d'urgence réservé aux situations de violences conjugales :

3919

 

Si vous vivez une situation éprouvante dans votre couple et que vous pensez qu'il peut s'agir de violences conjugales, consulter une conseillère conjugale et familiale peut vous aider à faire le point sur votre situation. Même s'il ne s'agissait finalement pas de violence conjugale, vous n'auriez pas consulté pour rien, puisqu'une conseillère conjugale est là pour vous écouter et vous aider dans toute situation de souffrance.

 

La conseillère ne prendra pas de décision à votre place, mais elle vous écoutera, vous aidera à nommer votre situation, à faire le point, à réfléchir à vos besoins et aux besoin des enfants si vous en avez, à réfléchir à ce que vous voulez vraiment et aux moyens qu'il serait possible de prendre pour faire évoluer la situation. Elle vous informera sur vos droits et vous indiquera les professionnels que vous pouvez consulter afin de bénéficier d'aides sociales.

 

En cas de violences conjugales, il est aussi possible d'avoir un entretien de couple. Mais un entretien de conseil conjugal ne pourra faire évoluer une situation que si les deux membres du couple en ont le désir. Dans les situations de violence, une conseillère conjugale pourra vous conseiller de consulter aussi un psychothérapeute, en plus des consultations de couple.

 

Si vous souhaitez me consulter et que vous n'en avez pas les moyens financiers, cela ne doit pas être un obstacle.

 

 

Please reload

À l'affiche

Le conseil conjugal et familial, pour qui ?

29/07/2017

1/4
Please reload

Please reload

Catégories

Conseillère conjugale et familiale à Lyon, Catherine Cantenot souhaite vous faire partager, à travers ce blog, son expérience humaine.

Pour me contacter,
me poser une question, prendre rendez-vous :

 

Mail : 

ccf.cantenot@gmail.com

SMS ou téléphone :

06 82 00 09 34

Facebook/Messenger :

www.facebook.com
/catherine.cantenot

Catherine Cantenot,

Conseillère conjugale et familiale à Lyon

Vous aimerez peut-être ces articles :
Please reload