Comment agit l'association Kaona ?

L'association Kaona s'intéresse aux personnes individuelles. Nous cherchons à soutenir d'une manière régulière des personnes avec qui nous créons des liens d'amitié, plutôt qu'à aider le plus grand nombre de personnes possibles.

Nous pensons que les personnes souffrant de précarité ou d'exclusion ont d'abord besoin de rencontrer des personnes par qui elles se sentent reconnues, respectées et aimées. Les souffrances qu'elles éprouvent sont la plupart du temps encore plus fortes au niveau des relations familiales et humaines qu'au niveau matériel.

Nous cherchons donc à mettre ces personnes en valeur, et à leur faire comprendre que nous les aidons parce que nous les aimons, et non par pitié ou par devoir.

Le choix des personnes soutenues se fait donc au gré des amitiés nouées avec elles.

Lorsqu'une amitié est construite, il devient donc tout naturel d'aider ces personnes, dans la mesure de nos

possibilités, au nom de l'amitié.

Dans la mesure du possible, nous souhaitons éviter d'assister nos amies, et les aider à gagner par elles-mêmes ce dont elles ont besoin. Mais ce n'est pas toujours possible.

Les personnes que nous soutenons sont, pour beaucoup d'entre elles, des personnes très blessées et ayant du mal à s'adapter aux exigences sociales. Pour être en mesure de les aider, il faut les accepter avec leurs limites et leur instabilité. Certaines ont en plus des problèmes de santé physique graves. En France, ces personnes bénéficieraient d'une pension d'invalidité ou d'une allocation pour adulte handicapé.

Ces difficultés d'adaptation et ces problèmes de santé font que certaines ne trouvent pas d'alternative à la prostitution. Les personnes ayant ce type de difficultés se retrouvent dans des situations illégales, elles attendent des clients sur la plage au lieu d'avoir un contrat avec un bar. Elles sont au bas de l'échelle sociale des prostituées.

L'aide matérielle que nous apportons à ces personnes peut être une aide médicale (financement de soins médicaux non pris en charge par l'état), parfois une aide d'urgence, parfois une aide pour investir dans une activité professionnelle (sachant qu'elle ne sera pas forcément durable), parfois une rémunération pour des activités que nous leur proposons, comme celle d'accompagner les voyages pour célibataires que nous proposons.

Voici quelques exemples d'aide déjà apportée :

- Aide financière pour qu'une amie en mauvaise santé ayant besoin de repos puisse s'abstenir de travailler sans être mise à la porte de son logement ;

- Financement de lunettes de vue ;

- Paiement d'une caution pour qu'une famille avec bébé emménage dans un appartement.

- Collecte de vêtements à l'occasion de la naissance d'un bébé ;

- Achat de produits cosmétiques pour démarrer une activité de vente en ligne ;

- Achat de matériel pour vendre des tartines grillées dans la rue ;

Nous voulons veiller avant tout à ce que nos amies ne se retrouvent pas sans logement, qu'elles bénéficient des soins médicaux dont elles ont besoin, et qu'elle ne se retrouvent pas dans l'obligation de se prostituer alors qu'elles ne souhaitent pas le faire.

Nous aidons surtout des femmes, parce que ce sont elles qui se retrouvent dans les situations les plus difficiles en Thaïlande, du fait de la tradition qui exige que les filles, et non les garçons, soutiennent financièrement leurs parents, et du fait qu'elles se retrouvent souvent abandonnées avec des enfants à charge.

Si les événements nous conduisaient à entrer en amitié avec un homme thaï ayant vraiment besoin de soutien, nous ne le lui refuserions pas.

L'association Kaona cherche à soutenir aussi bien les célibataires de France que les femmes en situation précaire de Thaïlande, parce que dans les deux cas, ce sont des souffrances liées à la difficulté, pour les hommes et les femmes, d'être des soutiens et des proches les uns pour les autres, plutôt que des étrangers, des ennemis ou d'utiliser les autres.

Nous pensons que l'amour vrai, le respect et le soutien mutuel entre hommes et femmes, le fait d'accorder à chacun la place où il puisse s'épanouir, est l'un des moyens les plus efficaces pour faire progresser la paix et le bonheur dans le monde.

Formée à

l'Institut des Sciences de la Famille

et titulaire de

l'attestation de qualification au

conseil conjugal et familial

  • Facebook - Grey Circle
  • LinkedIn - Grey Circle
  • Twitter - Grey Circle